Association Valloire Nature Et Avenir (VNEA)

Accueil Remonter Contact Liens Livre d'or

Piste 4x4
TransvalQuad Foire 4x4 Piste 4x4 Chemin d'exploitation

 

    

 

Mise   à jour février 2012:  Les   pistes ouvertes dont nous dénoncions l'ouverture  sans autorisation  depuis 2007  offrent toujours  des décaissements et remblais qui ne sont pas ré-engazonnés correctement selon nous.

Mise à jour Décembre 2010  A l'été 2010, la remise en état des pistes ouvertes n'est toujours pas réalisée correctement avec des décaissements toujours pas engazonnés . Nous mettrons la saison prochaine des photos

Mise à jour Février 2008: comme nous vous l’avions rapporté, nous avons dénoncé l’ouverture au bulldozer de nouvelles pistes 4x4 dans la vallée de l’Aiguille Noire. Depuis lors, le propriétaire a été sommé de se mettre en règle en déposant une demande ITD (Installation et Travaux divers) qui lui a été accordé. Ceci dit, la remise en état qui avait été promise n'est pas faite Même si le mal est malheureusement fait, nous souhaitons un ré-engazonnement complet pour limiter l’érosion et l’impact sur les paysages, le maintien éventuel du passage pour les piétons et VTT, l'utilisation des chemins uniquement pour une utilisation agricole avérée avec, si possible, une fermeture physique permanente. Enfin et surtout, nous souhaitons arrêter sur Valloire les ouvertures sauvages de telles routes qui se sont répétées ces dernières années.

Mise à jour Mai 2007:  comme nous vous l’avions rapporté, nous avons dénoncé auprès du procureur de la république l’ouverture au bulldozer de nouvelles pistes 4x4 dans la vallée de l’Aiguille Noire. Depuis lors, le propriétaire a été sommé par la mairie de se mettre en règle en déposant une demande ITD (Installation et Travaux divers). Celle-ci est en cours d’instruction par les services techniques de la mairie. Par cette action, nous souhaitons arrêter sur Valloire les ouvertures sauvages de telles routes qui se sont répétées ces dernières années. Pour les pistes déjà créés, le mal est malheureusement fait. C'est au service la mairie de se prononcer. De notre coté, nous souhaitons un ré-engazonnement complet pour limiter l’érosion et l’impact sur les paysages, le maintien éventuel du passage pour les piétons et VTT, l'utilisation des chemins uniquement pour une utilisation agricole avérée avec, si possible, une fermeture physique permanente.

L'ouverture de pistes 4x4 dans la montagne

Ces derniers années, de nombreuses pistes 4x4 dites "agricoles" ont été ouvertes sur la commune de Valloire: Colomban noir, fond de la vallée de l'aiguille noire (au delà de la piste des selles) etc... Notre  association s'interroge sur l'utilité réelle de l'ouverture de toutes ces pistes.

  • Y a t il une réelle utilité agricole à ces pistes? et dans ce cas, ne faut-il essayer d'en minimiser les impacts visuels?
  • ou bien s'agit-il d'ouvrir des pistes qui ne serviront qu'à desservir un chalet d'alpage, à vocation de résidence secondaire, souvent peu utilisé et sans aucune vocation agricole? Et dans ce cas, compte tenu des impacts sur le paysage, nous y sommes tout à fait défavorables.
  • Au delà du caractère légal ou pas de ces ouvertures, nous nous posons aussi la question de l'utilisation des subventions publiques.

Une nouvelle piste ayant été ouverte cette année (été 2006)  dans le secteur de l’Aiguille Noire et cela sans aucune utilité évidente, nous avons décidé d'agir:

Nous avons écrit au conseil municipal pour demander que les procédures administratives (Installations et Travaux Divers) soient respectées et instruites pour maintenir des zones sauvages.

D’autre part, nous avons déposé plainte auprès du procureur de la république afin d’attirer l’attention sur ces ouvertures sauvages. Compte tenu des travaux considérables réalisés sur les domaines skiables avec la retenue collinaire, il nous semble important de garder des zones préservées.

Nous serons attentifs aux suites données à cette affaire et nous espérons que notre initiative freinera la "bulldozérite" qui sévit sur Valloire.

Voici d'autres  éléments intéressants concernant l'ouverture de ces pistes:

notre galerie photos de loisirs motorisés 2006

une lettre "coup de gueule"

des photos des pistes ouvertes dans notre galerie photos loisirs motorises 2006  

 

Lettre "COUP DE GUEULE" (Novembre 2005) (de MHJ)

Lors de nos balades estivales dans les montagnes de Valloire, nous avons pu constater ce que nous considérons comme de nouvelles et regrettables atteintes à l'environnement: il s'agit de la construction, dans des secteurs jusqu'alors entièrement naturels (hautes vallées de la Lauzette et de la Neuvachette), de pistes à usage de 4x4 et autres engins tout terrain.

Grossièrement tracées à l'aide de "pelles-araignées", ces pistes, que l’on dit financées par des subventions agricoles, favorisent la pénétration d'engins mécaniques dans les vallons les plus reculés de Valloire où elles viennent déranger la faune et les randonneurs et apporter de multiples nuisances tout en balafrant le paysage de marques indélébiles. Elles aggravent la pression qui s'exerce sur un espace naturel déjà bien mis à mal par la pratique du ski et du quad, notamment dans la vallée de l'Aiguille Noire pourtant emblématique de Valloire par la qualité de ses paysages. Déjà saignée en amont des Selles par l'énorme piste de desserte du chalet de "Tchouri" qui a remplacé l'ancien sentier au grand dam des promeneurs, cette vallée est maintenant sillonnée de nouvelles traces qui zigzaguent un peu partout, notamment en direction du Pas des Griffes, et, depuis cet été, des splendides alpages de "la Vallette"; renseignement pris, il est même question de « désenclaver » prochainement la magnifique ruine de "la Borgette", au pied même de l'Aiguille Noire, sur le sentier qui relie le col de la Plagnette au Pas des Griffes.

Quant à l’utilité « agricole » de ces pistes qui en justifie la construction, elle nous paraît bien mince puisqu’il ne s’agit, dans la vallée de l’Aiguille Noire, que d’accéder plus facilement aux multiples secteurs de la montagne où stationnent des bovins pour effectuer des comptages périodiques sans avoir à descendre de son véhicule. Ce qui permet d’éviter la présence permanente d’un berger dans le chalet d’alpage, pourtant accessible en 4x4. Cela donne à réfléchir, à l’heure où l’on parle de « montagne vivante » et de retour des bergers, et laisse craindre de nouveaux tracés aux quatre coins de la commune : pourquoi pas par exemple dans la vallée des Aiguilles d'Arves, où pâturent également de nombreux troupeaux ?

Il nous semble que s'installe là – avec l’aide de fonds publics ? - une regrettable dérive dans les méthodes d'une agriculture qui sait pourtant mettre en avant son action d'entretien et d'embellissement de l'espace montagnard.

Même si l’on nous assure que les propriétaires d’alpages sont maîtres chez eux, la commune n'a-t-elle pas son mot à dire dans la réalisation de travaux qui dégradent à ce point l'environnement ? Il semble d'ailleurs peu vraisemblable que les pistes tracées ne traversent à aucun moment des terrains communaux. Et dans un cas de figure similaire on a bien vu, il y a quelques années, le maire de l'époque interdire, sous la pression des habitants de Poingt Ravier, que la piste prévue pour conduire au chalet des Ramées soit prolongée au-delà des Solèdes.

Nous tenions à porter ces faits à la connaissance de tous et nous nous interrogeons sur les moyens d'action qui permettraient d'empêcher la poursuite de ces pratiques très contestables.

 

Photos d'une des dernières pistes ouvertes dans le fond du vallon de l'aiguille noire

 

La nouvelle piste en direction de La Vallette ;
photo prise depuis la ruine de la Borgette, bientôt atteinte par un nouveau tronçon ?

 

piste vue en gros plan

 

 

Si vous souhaitez donner votre avis sur les ouvertures de ces nouvelles pistes, n'hésitez pas à nous contacter en nous envoyant un message contact@vnea.net

 

 

Envoyez un courrier électronique à contact@vnea..net (en enlevant un point avant net) pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Dernière modification : 14 Juillet 2014